Comprendre l’affichage dynamique par l’exemple avec une agence immobilière

Le métier d’agent immobilier est en plein renouvellement, avec de nouveaux modèles d’affaires et des startups disruptives de la proptech. Si l’agence physique paraît menacée, elle peut défendre son existence en proposant une véritable expérience à ses clients, notamment aux technologies de l’information et l’affichage dynamique.

Par la rédaction


L’agence traditionnelle, encombrée de classeurs et avec une ambiance de bureau ennuyeuse est désormais un repoussoir pour des clients même motivés. L’agencement, bousculé par un nouvel entrant du secteur, le réseau Stéphane Plaza, propose un lieu avec les codes d’un appartement avec des éléments décoratifs tendances, pour que le client se sente gagné par un sentiment de confort sécurisant.

Cette tendance était déjà à l’œuvre dans les belles agences proposant de l’immobilier de luxe, mais se popularise sur l’ensemble de la profession.

Les nouvelles technologies ont déjà bousculé la profession, avec de nouveaux modèles d’affaires comme l’agent immobilier en réseau sans agences ou la commission à prix fixe, ainsi que les canaux de vente, avec l’importance des sites d’annonces et de la visibilité pour toucher des acheteurs potentiels. Mais même l’expérience du client dans une agence immobilière s’en trouve améliorée, grâce à l’affichage dynamique. L’expert en affichage dynamique ID2SON nous détaille comment cela est rendu possible.

Une vitrine désormais en affichage numérique et dynamique

Cela commence par la vitrine, avec une série d’écrans qui remplacent les affichettes d’antan. Deux types d’écrans sont utilisés : des écrans de taille moyenne, proche du format A4, qui ont affichage relativement statique, à l’instar des affichettes imprimées. Le client peut alors naviguer entre les écrans, conservant son habitude ancienne. Cet affichage peut devenir dynamique et proposer une série d’annonces en rotation, mais cette proposition est plutôt confiée à un écran plus important au centre de la vitrine. En effet, le client peut vouloir passer du temps à regarder une annonce et donc être dérangé par sa brusque disparition. Dans tous les cas, cet affichage permet une gestion simplifiée des annonces en vitrine par l’agence, directement depuis le poste de travail. La modification ou suppression d’une annonce se réalise en quelques clics et se synchronise sur tous les supports marketing, y compris les écrans en vitrine.

L’affichage dynamique pour capter l’attention d’un client en attente

Lorsque le client pénètre dans l’agence, il peut se retrouver en situation d’attente. Or « un client qui s’ennuie est une personne qui va chercher à capter de l’information. C’est là qu’intervient, de manière pertinente, l’affichage dynamique », rappelle ID2SON. Comme le temps d’attente peut durer quelques minutes, le contenu proposé ne doit pas être trop court, au risque de tourner en boucle et de susciter un sentiment négatif chez le client. Ce temps doit être utiliser pour divertir et informer le client. Cela peut passer par une vidéo au format documentaire, qui met en scène les différentes étapes du service proposé, accueil au sein de l’agence, visites, signature. Des informations importantes peuvent être ajoutées en texte, pour renforcer l’aspect éducatif du contenu.

Ainsi, l’affichage dynamique permet de conserver un lien constant avec l’attention du client, dès l’extérieur d’agence et valoriser le temps d’attente inévitable dans le parcours client au sein de l’agence.